André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 99
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0117
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0117
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
surleBeait. 99
qu’elle nous fait voir des hora-
mes qui tiennent à Ia société plus
qu’à eux-mêmes. Pourquoi,au con-
traire, les humeurs intolérantes &
emportées sont-elles par-tout enhor-
reur ? Elles sont toujours prêtes à
faire schisme avec tout l’univers»
Pourquoi sommes - nous si charmés
de la politesse des Grands, qui sça-
vent par bonté descendre jusqu’aux
plus petits ? C’ess qu’elle rend té-
moignage à l’unité de Ia nature.’
Pourquoi, au contraire, a-t-on tant
de mépris pour la fierté de quelques
nouveaux Nobles , qui à peine sortis
de la roture , se croyent déja au
rang des demi - Dieux ? Ç’est que
par-là il semble qu’ils renoncent à Ia
communion de l’espece humaine.
Pourquoi l’amitié entre les proches
nous offre-t-elle une idée si agréa-
s>lë ? C’ess que nous aimons à voir

lij
loading ...