André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 112
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0130
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0130
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
'ti I i E S S A I

pemens & dont Pérudition sup-'
pléera sans peine à la multitude des
3utorités, qui me seroient peut-être
nécessaires par-tout ailleurs, pour
appuyer ,mes raisons.

P’abord , en général, quelle est
la nature du beau dans les piece?
d’esprit ? Esl-çe quelque chose d’ab-
solu, qui ait droit de nous plaire par
son propre fonds ? ou seulement
quelque chose de relatif aux dispo-
sitions particulieres que nous appor-
%ons à les lire ou à les entendre ?

Ne soyez pas surpris , Messieurs,
de me voir débuter par un doute,
qui très-certainementn’en est pas un
pour vous. Mais vous ne pouvez
ignorer que dans la république de$
Lettres , comme par-tout ailleurs,
ïl y a des gens qui , à Pexemple des
anciens Sceptiques , regardent le
fjeau spirituel dont nous parlons ,

comme
loading ...