André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 115
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0133
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0133
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
SUK LE B E A U. ï2|
êc la présomption des Leftenrs su-
perficiels, sont ailurément bien obli-
gées à ces Mefîieurs , de leur donner
nn moyen si facile d’être toujours
eontens d’eux-mêmes : ceux-là de
lenrs ouvrages , & ceux-ci de leurs
jugemens. Mais dûssent-ils tous me
traiter d’assassin , comme ce fou d’A-
thènes traita ceux qui l’avoient gitéri
d’une illusion agréable, il faut es-r
sayer de les détromper , en défî-
nissant ee qu’ils affeûent de laisser
îoujours indéfîni , en dissinguant ce
qu’ils ne manquent jamais de con»
fondre , en les rappellant ,s’il esi;
possîble , aux premiers principes du
bon sens.'

J’appelle Beau, dans un ouyrage
d’esprit, non pas ce qui plait au pre°
mier coup d’œil de l’imagination
dans certaines disposiîions particu-
lieres des faeultés de l’ame , ou des'

K ij,
loading ...