André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 120
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0138
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0138
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
"11Q E S S A I

terprete, pour la dire, pour l’écîair**
cir, pour la faire passer d’un esprit:
à l’autre, comrae une lumiere qui
doit être commune à tous les hom-
mes. VOrdre, parce qu’il y en a
un entre les vérités. D’oùil s’ensuit,
que l’ordre est absolument néceffaire
dans un discours, pour les mettre
chacune dans son vrai point de vûë,
ensorte que les premieres éclairent
les suivantes , & que celles-ci, à
leur tour, donnent aux premieres,
par leur suite naturelle, une efpéce
de nouveléclat. VHonnête , je veux
dire ici le respeâ: pour la Religion
Sc pour Ia pudeur , parce qu’il ess
certain, comme nous l’avons fait

voir en parlant du beau moral, que
nous portons tous dans l’ame un sen-
timent d’honneur composé de cea
deux vertus , qui s’offense nécessai-
rement de tout ce qui les blesse.
loading ...