André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 137
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0155
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0155
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
$ Ü R L E B E A Ü.
honte. On découvrira îoujours au
travers, & la fausseté de son esprit,
& la corruption de son eœur ; &
par conséquent 3 la dépravation de
son goût, On louera peut-être ses
îalens naturels , mais avec tout Ie
mépris que mérite sa personne par
un abus û abominable des dons de la
nature. Et en effet, j’en atteste le
bon sens , quel mépris ne mérite pas
rimpertinence d’un homme qui s’ap-
plique à orner des monstres ? N’est-ce
pas viûblement, qu’on me permette
cette comparaison pour égayer un
peu Ia matiere , n’est-ce pas vist-
blement tomber dans le rklicule de
ces personnes laides & disgraciées ,
qui n’ayant point par elles- mêmes
de quoi plaire , se parent d’habits
somptueux , magnifiques, brillans 3
pour attirer du moins par-là les re-
gardsdumon.de, Mais qu’arrive-t-ilr ?

Part'u /„ M
loading ...