André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 148
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0166
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0166
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ï48 E s s a i

il résulte à l’oreille une harmonie
agréable : c’est l’idée que nous en
donnent les Maîtres de l’art.

Je suis fâché de le dire, mais il
n’en est pas moins vrai , il s’ensuit
de-là qu’il y a aujourd’hui peu d’Au-
teurs qui ayent un vrai style. On en
trouve encore qui ont de l’expres*
sion : il y en a même qui ont du
tour , du moins par intervalle. II ne
faut pour ces deux articles qu’un
génie assez médiocre. Mais pour en
former dans le discours une suite
bien liée , de maniere que Ie bon
sens , l’esprit &c l’oreille soient par-
tout également satisfaits , il faut une
certaine étendne d’intelligence & de
goût , qui çst une qualité bien rare.
Ne diroit-on pas même que piusieurs
n’en ont pas l’idée ? Jugeons-en par
la foitle de nos Orateurs &c de nos
Ecrivains, Queile est leur maniere
loading ...