André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 150
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0168
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0168
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ïÿo JBssaz

l’avons défini, ne soit en quelque
sorte l’ame du discours, l’attrait Sc
le charme , qui soutient l’attention
de l’esprit par la suite des matieres
qu’il enchaîne ensemble , par la liai-
son naturelle des tours différens dont
il les assortit , par la douceur de
l’harmonie dont il nous frappe l’o-
reille , & par-Ià le cceur, qui par
nne impression invincible de la na-
ture , aime par-tout les accords ,
non-seulement dans la musique ,
mais en toutgenre de compofition.
Je ne crois pas qu’on m’en demande
d’autre preuve que ce goût même
de la nature, qui est incontestable.

Ainsi , en trois mots , voilà tous
les traits que renferme l’idée du
beau dans le style : une suite mar-
quée dans les matieres , dans les
pensées , dans les raisonnemens qui
çomposent lc fond du discours ; un
loading ...