André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 171
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0189
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0189
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
SUR LE BEAU'. Ijt

gouter la magnifique expressîon.

Mais après l’orage voilà l’Iris, qui
paroît pour nous annoncer le calme.
Le croiroit-on que c’est encore là
une image musicale ? On ne peut
guères en douter depuis les expé-
riences du célébre Nevton. II enrap-
porte plusieurs dans son Optique
d’où il conclut que les sept couleurs
de l’arc-en-ciel, sçavoir , Ie rouge^
l’orangé, Ie jaune , Ie verd, Ie bleu,
l’indigot ôt le violet, y occupent
dans la bande colorée , des espaces
qui sont entr’eux dans la même pro-
portion que les intervalles des sept
tons de la Musique. Voilà donc une
espece de tablature naturelle que le
Créateur présente à nos yeux, pour
nous initier aux mysteres de cet art.
Et avec elle combien nous donne-
t-il de moyens pour l’exécuter avec

* Kewt. ?• iC+.Æ- 177.
loading ...