André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 228
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0246
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0246
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ai§ E s s a i

de sa création. II est vrai que pour
faire entrer dans l’harmonie ees
beautés que j’appelle d’institution &
d’art , il a fallu bien consulter la
nature , bien méditer , bien raison-
ner , quelquefois bien hazarder,
Mais à force d’expériences & de rai-
sonnemens, on y est enfin parvenu.

C’est ainsi qu’on a formé de la Mi>
feque une espece de Rhétorique so-
nore , qui a , comme celle des pa-
roles , ses grandes figures pour éle-
ver l’ame , ses graces pour la tou-
cher, son style badin , ses ris & ses
jeux pour la divertir. La question
cst de placer à propos tous ces dif-
férens styles. Mais quand on en a ou
l’art ou le talent, nous en voyons
naître , selon la qualité des matieres
qu’on entreprend d’exprimer , les
irois especes particulieres de beau
mustcal artificiel que nous avons ci-
loading ...