André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 229
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0247
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0247
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S V R L E B EAV. liçt
«îesstis dissinguées : le beau de génie}
ie beau de goût ; & , si l’on me par-
donne ce terme , le beau de caprice.

Le beau de génie dans les sujets
nobles , où la Muiique peut étaler
avec pompe ses grandes figures ,
images , mouvemens , suspensions,
feintes, ses fugues Sc ses contre-
fugues , ses passages de mode en
mode , pour étonner l’oreille par la
variété ; le silence tout-à coup, pour
la délassier un moment, les rentrées
soudaines , pour la surprendre ; ses
longues tenues sur le même ton,
pour la teniren attente ; ses enthou-
siasmes , pour la ravir ; en un mot,
tout Ie subljme de l’éloquence mu-
sicale.

Le beau de goût dans Ies sujets
fins & délicats , où elle sçait atten-
drir Ies sons, les animer , Ies tem®
pérer , préparer l’oreille à lgs re«
loading ...