André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 1) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055A]

Seite: 248
DOI Seite: 10.11588/diglit.28206#0266
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd1/0266
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
î4s E s s â i
chœur de Musique. Or, avec tous
ces avantages , est-iLsurprenant que
le beau musical ait des graces plus
subümes & plus délicates , plus for-
tes & plus tendres , que celui de
tous les autres arts ?

C’est un nouvel agrément, Mes-
sieurs, que d’iliustres Citoyens vien-
nent de procurer à votre Ville , par.
l’institution d’un concert en regle.
Plusieurs Capitales du Royaume
vous en avoient donné l’exemple
mais ce qui vous est particulier, ce
qui est peut être unique dans toute
la France , vous avez trouvé chez
vous-mêmes de quoi former un con-~
cert complet, sans avoir eu besoin
de rien emprunter d’ailleurs : des
génies pour la composition , des fa-'
lens pour 1,’execution ; &, ce qui
est infiniment plus estimable , des
diredeurs pour le conduire, du ca-
loading ...