André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 19
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0027
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0027
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
surleBeau'. 19
entassées les unes sur les autres ,
métaphores sur métaphores , anti-
theses sur antitheses , fleurs sur1
fleurs , brillans sur brillans , qui Ia
tiennnent comme des éclairs,dans un
ébloiiissement perpétuel. Au cœur ,
en lui présentant, au lieu des senti-,
mens de la nature, des sentimens
hyperboliques , ou du moins sophis-
tiqués par l’esprit, qu’on y entasse
un sublime de Romans qui le guinde
au lieu de l’élever , ou un pathétique
de théâtre qui l’étourdit au lieu de le
remuer. II est pourtantvrai quenous
voyons souvent les auditeurs sortir
tout extasiés de ces magnifiques ÔC
superbes discours , comme on les
appelle. Je n’en suis pas surpris. L’O-
rateur a eu le talent d’enivrer son
auditoire : c’est une débauche d’es-
prit dont on vient de sortir : la tête
en est encore toute étonnée. Mais

B ij
loading ...