André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 23
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0031
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0031
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
‘S U R L E B SAV, 7 $
morale cette grande maxime , qu’il
ne faut rien outrer : Ne quid nimis„
Le premier des Phisosophes Ro-»
mains, Ciceron , suppose , comrae
unprincipe incontestable, que dans
les meilleures choses il y a un point
où il faut sçavoir s’arrêter, de peur
de corrompre le bien par le mêlange
du mal : Omnibus in rebus videndum
efi, quatenùs. Principe , que Séneque
adopte si universellement, qu’il s’at-
tache par-tout à prouver, que Ia
yertu consiste non seulement, com-
me le vulgaire se l’imagine , dans la
bonne intention, ou dans la prati-
que des devoirs , mais encore plus
dans Ie modus qu’on y observe
pour les accorder tous ensemble :
Omnis in modo virtus efi.

Mais s’il étoit ici question d’agir
par voie d’autorités , nous en trou-
verions sans peine de plus irréfra-
loading ...