André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 43
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0051
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0051
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
svrleBeau. 43
au bon goût plus que le trop grand
scrupule des Anciens , ou la trop
grande licence des Modernes. II y a
donc aussi un modus à observer dans
la recherche du beau musical.

Térence , d’ailleurs si exa£l, veut
qu’on accorde la même grace aux
ouvrages d’esprit. Accusé par ses ri-
vaux de se permettre quelques irré-
gularités dans la construftion de ses
pieces , il se iustifie d’abord par
l’exemple des plus fameux Poëtes
comiques ses prédécesseurs , ajoû-
tant qu’il aimoit mieux imiter la
noble négligence de ces grands mo-
deles, que l’exaftitude basse & ob-
scure des petits Auteurs , qui le
censuroient. * Quorum negligenùam
imitari malo , quàm ijlorum obfcuram
diligentiam. Et Cicéron , qui joi-
gnoit l’expérience laplus consommée

* Tcrent. Prol, Andr.

Pi|
loading ...