André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 55
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0063
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0063
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
svrleBeav. 55
mot, que notre maxime, qu’il y a
un tnodus à garder dans la recher-
che même du modus, convient aussi
au beau moral.

Mais parce qu’il est toujours facile
d’abuser de cette maxime, qui après
tout n’est qu’une loi de né.cessité,
nous ajoûtons pour plus grandéclair-
cissement, que pour la suivre sans
danger il y a trois précautions à
prendre.

La premiere est , que Ie trop
ëtant comme nous l’avons fait voir ,
plus contraire au modus , que Ie
trop peu, nous soyons sur-tout en
garde contre certaines vertus pré'-
somptueuses , quine croient jamais
pouvoir excéder. Autrement, nous
ne manquerions pas dans Ies procédés
d’ailleurs les plus louables, de fïnir
par la passion après avoir commencé
par la raison ; & ce qui est, àirai-je

Eiy
loading ...