André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 66
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0074
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0074
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
66 E s s a i

Nous entendons par l'hotinète cn
morale une parole, ou une adion ,
/qui est de sa nature conforme à la
raison , ou à la loi naturelle.

Nous entendons par duorum la
convenance de cette parole , ou de
cette adlion; à la personne, au tems,
au lieu, à toutes les circonstances
qui l’accompagnent.

Ainsi par honnêu nous entendons
proprement quelque c'nose d’absolu.
C’est, pour ainsx dire, la substance
du beau dans les mœurs , laquelle
est toujoursla même pour toute sorte
de personnes.

Nous entendons au contraire par
decorum quelque chol'e de relatis*
C’est un assemblage de bienséances>
d’attentions ou d’égards , quise peu-
vent diversxfier à Finfini , selon Ies
différens rapports que nons pouvons
avoir dans la société, les uns avec les
autres. Z

t
loading ...