André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 74
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0082
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0082
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
74 E s s a i

choix. Ces quatre consiclérations
jne fournissent une division si natu-
relle de mon sujet, qu’à cet égard
j’avoue que Ciceron ne m’a pres-
que rien laissé que l’honneur de
l’habiller à la Françoise.

Je divise donc avec lui le decorum
en quatre especes générales, qui
doivent paroître tour à tour, &
quelquefois îoutes ensembles dans
notre conduite : le dccorum de la
natüre humaine ; celui de la per-
sonne ; celui de la condition, &
celui de l’état de vie , ou des enga-
gemens voiontaires, que nous avons
pris dans le monde , soit avec le
pubiic , soit avec les particuliers.
C’est une espece de speftacle que
nous devons sur Ia terre à Dieu &c
aux hommes. Suivez-moi, s’ii vous
plait, dans la discustion de chacun
des carasieres que nous y avons à
loading ...