André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 77
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0085
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0085
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
sürleBeâV. 77
toutes les bienséances, qui Iui con-
yiennent. Se trouve-t-il seul ? II ne
se croira jamais sans speftateur , 6c
sans témoins, Sa raison , Dieu , sa
conscience lui tiendront lieu de pu-
blic pour le contenir dans les bor-
nes de la pudeur , &c de la modes-
tie. Aura-t-il à paroître sur la scèns
du monde ? II y portera cet air d’em-
pire sur lui-même , qu’il aura sçu
conserver dans la solitude. Faudra-
-il parler ? Maître de sa langue il
attendra toujours que la ressexion
lui diûe des paroles dignes d’une
ame qui se possede. Faudra-t-il agir }
Egalement en garde , & contre Ia
précipitarion, & contre ia noncha-
lance , il ne se laissera , ni emporter
par le courant des affaires, ni ar-
rêter par les obstacles. Envain les
sens voudront-ils le détourner de
saroute parles portraits flatteurs;

G iij
loading ...