André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 78
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0086
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0086
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
<78 ’E s s a i

qu’ils lui feront de leurs objets : iï
n’écoutera leurs témoignages que
pour les soumettre au tribunal de
son conieil intime , qui est la raison
souveraine. Envain ses passions vou-
dront-elles se révolter contre cet
ordre de la nature ? II les traitera
comrae des sujets rebelles, dont il ne
faut écouter les propofitions, que
lorsqu’ils ont mis bas les armes. En-
vain les passions des autres entre-
prendront-elles de le rendre com-
plice de leurs désordres : maître des
siennes, il se gardera bien de subir
le joug d’une puissance étrangere.

Mais du reste faudra-t-il dans l’oc-
casion avoir pour les autres hom-
mes une condescendance raisonna-
ble , supporter leurs défauts, s’ac-
commoder à leurs humeurs , mé-
nager leurs délicatesses ? On l’y trou-
yera tout disposé par l’empire qu’ii
loading ...