André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 82
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0090
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0090
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Ÿersation ? Les tempéramens vifs
animeroient le ssegme des humeurs
lentes , & celles - ci serviroient à
fetenir dans iesbornes les vivacités
de ceux-là. Votre gaité naturelle dé-
rideroit lesront de monsérieux , qui
à son tour empêcheroit peut - être
votre enjouement de dégénérer en
folâtrerie. Le solide instruiroit : le
brillant divertiroit : l’a&ion du théâ*
tre seroit conforme au dialogue.Nons
y verrions avec le même agrément
les divers génies , les divers talens
des hommes se produire avec hon-
neur sans se confondre. Les talens
nés pourle cabinet brilleroient dans
les Conseils : ceux dont le fort seroit
l’asiion , marcheroient en campa-
gne , ou se mettroient dans le mou-
vement des affaires : les grands gé-
nies se déployeroient dans les gran-
des entreprises : les médiocres n’en
loading ...