André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 99
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0107
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0107
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S U R LE BeâV'. '99
înettre , sans sortir de leur rang ,
au-dessus de leur fortune.

Je conviens , Meiîieurs , de Ia
difficulté de réunir à tout moment
ces deux attentions. II y a toujours
l’une des deux qui mortifie notre
amonr-propre. L’attention à I’égalité
de la nature humilie les Grands, &
i’attention à l’inégalité des rangs
gêne les petits. Mais pendant que je
conviensde la difficulté, il faut aussi
que vons conveniez de la nécessité
de les réunir ensetnble pour former
notre air & nos sentimens surl’ordre
établi dans le monde par l’autorité
suprême du Créateur.

C’est le principe incontestable de
la troisieme espece de decorum , qui
est celui du rang. Je passe à la qua-
trieme. C’est ce que nous avons
appellé le decorum de l’état ou de Ia
profession.

üj
loading ...