André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 147
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0155
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0155
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S V R L E B EA U. Ï47
font plaisir par le tour qui les ac-
compagne. La conversation des hon-
nêtes gens du monde, sur-tout quand
ils ont sçû joindre un peu de culture
à un bon fond de génie naturel ,
nous en fournit des exemples de
toutes les sortes. Ce n’est pourtant
pas dans ces entretiens libres que
nous allons considérer les graces de
l’esprit. Car , outre qu’elles ne doi-
vent s’y montrer, pour ainsi dire ,
que dans leur négligé , on les y voit
ordinairement si mêlées avec l’agré-
ment des manieres, qu’il est très-
dstficile de les en bien distinguer. II
faut , pour s’en former des idées
moins confuses, Ies envisager toutes
seules dans ces discours suivis &
préparés , oii il leur est permis de
paroître dans tout Ieur éclat : je
veux dire , dans les discours qu’on
appelle ouvrages d’esprit.

Nij
loading ...