André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 152
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0160
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0160
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
M Essai

re, si les paroles , qui en sont com-
me Ies vêtemens , n’y convenoient
pas ? Mais du reste elles ne deman-
dent pas beaucoup d’apprêts. La
propriété des termes avec un peu
d’élégance en doit faire toute Ia,pa-
rure. Par la même raison elles mar-
chent en robe traînante ; parce
qu’un peu de négligence ne sied pas
mal aux graces, dont le principal
soin doit être d’imiter la nature :
on ajoute enfin, que leur robe est
légere & d’une étofte un peu dia-
phane. Pouvoit-on nous apprendre
plus ingénieusement deux grandes
regtes del’artoratoire. La premiere,
que , si un discours doit avoir des
ornemens , il ne faut pas qu’il en soit
trop chargé : Ia seconde, que s’il
peut souffrir quelques obscurités ,
il faut que la pensée de l’Auteur se
décçuyrc sans peine au travers.
loading ...