André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 154
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0162
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0162
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
*54 É s s a i
admirer : mais les Muses ont accord^.
à Virgile ce tour facile &c agréabl*
qui le feront tcmjours lire avec un
nouveau plaisir :

..sorie epos , acer ,

Ut nemo, Varius ducit. Molle , atque sacetum
Virgilio annuerunt gaudentes rure camcenct.

Remarquez , s’il vous plaît, ces
deuxqualitésqu’ Horace réunitdans
l’idée d’une composition gracieuse :
Molle, atque facetum. C’est - à - dire ,
un style doux & piquant : deux qua-
lités opposées en apparence, mais
qu’ilfaut sçavoir accorder ensemble,
ou renoncer aux graces dans le
discours. Autrement , qu’arrive-
roit-il ? La douceur du style toute
seule deviendroit bientôtfade. N’est-
ee pas le sort de la plupart des Elé-
gies anciennes &C modernes?Le style
piquant tout seul nous déplairoit
peut-être encore plutôt par un sel
loading ...