André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 186
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0194
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0194
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
i86 E s s a i
Nous ayons toujours, principale*>
ïuent dans cet âge, beaucoup plus
d’idées que d’expressions pour les
ïendre. II ne pourra pas même quel-
quefois, ou il n’osera vous décla-
rer, quelle est l’espéce de beau qui
îe charme le plus. Mais , pour peu
que vous observiez cet enfant de
près, vous la devinerez sans beau-
coup de peine, par Ie plus ou moins
d’attention que vous lui verrez don-
ner à certains objets ; par le plus
ou moins de plaisir que vous lui
verrez prendre en les considérant ;
par le plus ou moins d’ouverture
que vous lui trouverez, pour en
comprendre le véritable point de
perfeclion ; enfin, par l’aciion plus
©u moins vive , avec laquelle ii
yous redemandera l’un plutôt qu&
l’autrepour le confîdérer de nou-
FGWr
loading ...