André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 188
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0196
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0196
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
188 E s s a r

naît avec la raison, comme Ie jous
avec le Soleil. Mais la raison étant
la même dans tous les hommes ,
d’où vient cette étonnante diversité
dans les inclinations particulieres
qui nous portent si rapidement les
uns à un genre de beau, les autres
à un autre ? Quel est le principe de
cette prédileûion sx marquée dans
certains esprits ? Vient - elle de la
nature, ou de quelque source étran-
gere ?

C’est notre seconde question , qui
peut-être n’en seroit point une , st
nous n’avions des Philosophes qui
ont le talent d'obscurcir la raison
par le raisonnement. Où vont-ils
en effet, chercher Ia cause du phé-
nomene que nous examinons ?

Nouveaux seûateurs de Ia Phi-
îosop’nie du hasard, il y en a qui
poient pour maxime générale , que
loading ...