André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 197
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0205
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0205
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S V R L E B É A U. î'97
Âbandonné des Philosophes moJ
dernes , consultons les anciens. Pla»
ton, le seul que je sçache qui soit
entré là-dessus dans quelque détail 3
a, sur la cause de l’amour du beau
dans nos cœurs , un systême qui
vous paroîtra sans doute bien para-
doxe, & oii je conviens même qu’il
y a quelques erreurs ; maisdumoins
donne-t-il une cause toute spirituelle
à un effet tout spirituel,

II suppose * que nos ames , avant
que d’être unies au corps, ont été
admises par le Créateur à la con-
templation du beati essentiel. C’est-
à dire , que dans une autre vie toute
spirituelle qui auroit précédé notre
naissance , nos ames ont vû en lui-
même ce beau exemplaire & uni-
versel qui contient, comme dans un
tabieaù , tous les modèles des plus

* Plat. in Phœdr■ aliàs pajsim■

R iijs
loading ...