André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 198
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0206
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0206
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
198 E S S A I

parfaits ouvrages de la nature,to««
tes les regles des sciences, toutes
les loix de la vertu : que dans cette
contemplation du beau universel,
les unes ont été plus frappées d’une
certaine espece de beau , les autres
d’une autre ; celles- ci, par exemple ,
du beau de la Philosophie ou de la
Géométrie ; celles là, du beau po-
litique ou économique : les unes ,
du beau de l’esprit &c des arts ; les
autres, de celui du cœur Sc des ver-
tus civiles : qu’ayant ainsi reçu de
la cause universelle chacune son em-
preinte particuliere , elles ont été
envoyées dans des corps , où elles la
conservent toujours comme la inar-
que de l’ouvrier , gravée sur son
ouvrage : que l’esprit en a retena
l’idée : que le coeur en a conservé
l’amour : l’une &C l’autre, iiefl: vrai,
d’abord ensevelis dans les ténebres
loading ...