André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 199
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0207
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0207
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S U R L Z 2? EÂ U. Vysx
de l’enfance , comme dans un pro-
fond sommeii ; mais qu’aussitôt que
la raison vient à dissiper çes téne-
bres , Pame se réveille de.son assou-
pissement, qu’elle demande le beait
à tous ies objets qui se présen.tent à
eüe : d’où il arrive , continue Pla-
ton, que si la réflexion lui en retrace
dans l’esprit quelques idées, ou si le
speûacie de la nature lui en ofFre
quelques images frappantes , son
cœnr à l’instant vole au-devanr de
lui avec rapidité, sur-tout au-devant
de ce beau particulier qui Pavoit
autrefois le plus charmé dans le
beau universel, & pour qui elle
conserve toujours une prédiledHon
déclarée par la réminiscence de sqn
premier amour.

A cette peinture, quoique plus
séante à un Poëte qu’à un Philosophe,
©n ne laifîe pas de reconnoître ,

Riy
loading ...