André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 202
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0210
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0210
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
102 £ $ S A 1 ' ■

Je considere le Créateur dans la
sorination du monde spirituel, com-
me le distributeur des génies, des
talens, des vertus , imprimant d’a-
bord dans toutes les ames quisortent
de ses mains, l’amour du beau en
général, pour les réunir toutes par
la même inclination , & inspirant à
chacune d’elles en particulier un
amour de prédileflrion pour un cer-
tain genre de beau, pour les distin-
guer les unes des autres : à celles ci,
l’amour dominant de ia vérité , qui
fait les grands Philosophes & les
grands Géometres : à ceües-là , l’a-
mour de l’ordre , qui fait les grands
Rois , les bons Magistrats , les Ci-
toyens fideles : aux unes , l’amour
des arts utiles , qui forme les Ar-
tistes industrieux , les grands Archi-
teftes , les sages Capitaines , Ies
habiles Navigateurs : aux autres y
loading ...