André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 209
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0217
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0217
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S 1/ R LE B EAU. 209
'ceux qui ont donné à leur Répu-
blique un caraftere de beauté plus
célebre dans l’histoire.

Le premier qui se présente , est
celui des Spartiates, à qui Ies Hé-
breux * faisoient l’honneur de les
reconnoître pour freres. Lycurgue,
esprit fort & vigoureux, sévère ,
tempérant, déstntéressé jusqu’à re-
fuser une couronne , qui lui auroit
coûté une injustice, forma les Lacé-
démoniens sur cemodéle de vertu :
justes, sobres , laborieux, patiens ,
plus appliqués à bien faire, qu’à
bien dire ; amateurs de la paix,
mais- toujours prêts à la guerre,
dont les exercices étoient les jeux
de leur enfance, la seule étude
permise par les loix : riches en com-
mun, mais pauvres dans le parti-
culier, où ils se contentoient du

* Machab. 1. 11. zz.

PartklL S-
loading ...