André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 214
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0222
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0222
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
2Î4 £ s s  1

dans îa forme de leur gouverne-
jnent, rimage de quelque espece
de beau , dont Pamour les a rassem-
blés en un corps politique. II faut
pourtant convenir que l’intérêt de
îa sûreté commune est aussi entré
pour beaucoup dans le dessein
de leur premiere association. Mais
voici un autre genre de beau, dont
l’amour est plus pur. C’efl: celui qui
anima les premiers inventeurs des
sciences & des arts ; je veux dire,
l’amour de la vérité.

Coinbien d’obflacles ne fallut-il
pas surmonter pour la découvrir
au travers des épaisses ténébres qui
l’enveloppoient dans ces premiers
tems ? Et quand on l’a eu décou-
verte , combien de peines pour s’en
assurer la possession par le titre d’u-
ne science incontestabie } Faisons
yoir par les difficultés du projet la>
loading ...