André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 218
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0226
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0226
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
3.îS? E s S J ï

prendre pour principes que les no-
tions communes du bon sens , les
idées primitives des nombres, des
Iignes , des figures : suivre l’ordre
naturelle des matieres, en commen-
çant par les plus simples, avant que
de passer aux plus composëes : dé-
firiir tous ses termes pour éviter les
surprises de l’équivoque , si fatale
aux sciences : distinguer chaquechose
par sa propriété disférentielle : parler
toujours proprement , laissant aux
Orateurs les discours figurés , les
images sensibles aux Poëtps , les
expressions vagues aux Philosophes ,
pour procéder sans detour des pre-
ipiers principes naturellement con-
nus à leurs premieres conséquences,
de ces premieres conséquences à
leurs conclusions immédiates, &c de
celles-ci encore , à d’autres à Pin-
fîni par un enchaînement de vérités
loading ...