André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 245
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0253
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0253
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
S V R L E B E A V. 245
hommes raisonnables, 011 du moins
pour des Philosophes ? Ne susEsoit.il
pas , pour lui ôter tout son air pro>
blématique , de faire un peu de ré-
ssexion sur la nature de notre vo-
lonté , sur les divers- motifs qui la
peuvent mettre en mouvement, sur
les différens objets qui la veulent
gagner tour à tour en lui étalant,
les 11ns leur beauté , les autres leur
bonté ? Un petit éclaircisTement au-
roit peut-être prévenu toutes les
contestations.

Cependant , Messieurs, grace à
notre négligence à rentrer dans nous
mêmes, & plus encore à l’humeur
disputeuse des Philosophes , c’ess:
une question qui dure depuis la nais-
sance de la Philosophie jusqu’à nos
jours. Avant que d’y répondre, per-
mettez-moi de vous en rappeller
l’histoire. Elle nous mettra peut-

X iij
loading ...