André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 324
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0332
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0332
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
3*4 Es S A I
dans I’administration de Ia justîce J
leur Jéclarer solemtnellement les dis*
pofîtions, que vous y portez à l’e-
xemple de vos ancêtres. Allez donc
d’abord dire au Peuple Romain, que
dans l’exercice de la charge dont ii
vient de vous honorer, vous fuivrez
fidélement le's maximes de votre
maître Epicure ; que dans votre vie
privée Ie plaisir a tOujours été leseul
motif de vos aûions ; que vous en
ïiserez de même dans vôtre vie pu-
blique : ou , si vous eraignez de par-
lerainfîdevant unpeuple ignorant,
qui en tireroit un mauvais augure
çontre Péquité de vos futurs arrêts ;
allez tenir ce langage à votre Cour
Prétorienne : ou,fî vous redoutez en-
çoreplus la gravité de vos Astefîeurs,
quî , accoutumés à d’àuîres loix,
îi’entendroient rien à cette nouvelle
Jurisprudence , allez dire au Sénat,
loading ...