André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 325
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0333
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0333
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
svrleBeaü'. 32$
eîi il y a toujours plus de lumiere ,
que tous vos arrêts seront diûés par
l’amour du plaisir : ou , parce que
des arrêts motivés par l’amour du
plaisir pourroient bien choqtier l’aus-
tere honneur des Peres conscripts ,
dites-leur seulement que dans toute
votre Magistrature, vous n’oublie-
rez rien pour vous procurer tous
les charmes d’une indolence raison-
née : ou, si l’accusation de mollesse
vous fait peur , comine elle en doit
iaire à un Torquatus, dites-Ieur que
votre utilité sera toujours la regle
inviolable de vos jugemens : 011, si
l’accusation d’intcrêt vous paroît en-
core plus à craindre pour un Ma-
gistrat, dites-Ieur que dans toutes
vos décisions vous ne chercherez
que la gloire d’être applaudi par les
personnes dont la taveur pourra
yous conduire à i’honneur du Con-
loading ...