André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 326
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0334
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0334
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
$î6 E s s j t
sulat : ou, si vous craignez encore
que Ies Censeurs ne vous accusent
de vouloir déja briguer Ies suffrages
par cette ambitieuse déclaration ,
dites - Ieur iimplement que l’amour
de vous-même sera toujours ie motif
& la mesure de votre amonr pour Ia
Republique. Non; je suis sûr,Tor-
qnatus , que ces sentimens Epicu-
riens n’oseront jamais paroître dans
aucune de vos harangues : vous nous
y étalez tous les jours des maximes
toutes contraires. A l’exemple des
■Héros de votre nom , vous avez
sans cesse à la bouche la loi & le de-
voir, la justice , l’équité , la bonne
soi, la dignité de l’Empire , la ma*
jesté du peupie Romain, l’amour de
la Patrie , la gloire de mourir pour
elle , tout ce que l’honneur le plus
pur & le plus désintéressé peut diifter
à une grande ame. Quand nous vous
loading ...