André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 332
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0340
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0340
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
35i T A B t E

sentimens <lc l’ame, id. 307 & suîv. Dûrrs
le systême de l’amour intérelsé ,.1’État. ne
trouvera jamais d’amateurs à ce prix - là „
II P. 310 t xemplespar toutes sortesd’em-
plois, id. 311 & luiv.. Voy. Amourdu. Pu-
tlic.

Jlmour-propre ( P ) est-il en nous l’àuteur de
tous les antres , II P. îpt. Sentiment d’A-

. badie id. 25 . ; du P. l’Amy, id. 2?3 ,2.5 5 ;
de M. deFénelon., 2.Ç4; de M. Bossuet, id.
& sttiv. 1 < S & fîiiv. Leurs preuv.es réduites;!
deux principales , id. z <9 & süiv. Yoy.
Jimour. L’amour de nous-mêmes, notre
plaisir ou notre intérêt propre dégrade les
plus beaux lèntimens du caur de 1 homrne
& Ies plus nécessaires au maintien des So-
ciétés ,ia?. 00 & luiv. V, Amourdu Public.

\Animuux. (^uantité d’ànimaux naissent vêtus.,
avec une magnificence sans égale ,11. P. 134
& suiv.

'Appelles. Voy. Peintre:

Arbre. Quand un arbre nous paroît-il beau
II P. 1,3.

'Arc-en ciel On. trouve les. grandes idées dc
colorisàtion dans les couleurs de l’Arc-en-
ciel & dans celles d’un; Paon. qui .fait Ja.
ïoue,ou d’unPapillon , 1 P. 33. PourqijoL
l’Arc-em-ciel s’attire-t-il tant de speftateurs
<quand i] paroîr, II; P. 130 & (uiv. Le célebre-
Newton compaie les intervalles des sept-
tons de !a Musicjue aux sept couleuts de
3?Ar.c-en-ciel, L P. 171
loading ...