André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 337
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0345
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0345
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
DES MATIERES. jj^

'tléanthes. Vcyez Veitus cardinales.

Citéron. Portrait cju’il fait d’un parfaic Orateur „
II. I*- 44. Voy. Decorum, Ouvrage d’esprit,
Vlaisr.

Cieux. L’ordre qui regne dans les cieux doic
faixe le sujet denotre admiration , I. P. 65.

Cœur. Yoy. Amour du Beau , linagination ,
Nature.

Comma. Ce que c’est en termes de Musique,

I. P. 187 & suiv.

Commerce de la vie civile. Voy. Bienfcance.

Cowpostion. La composition est une peinture
à laquelle il faut desimages & des sentimens,

II. P. 1 60. Voy. Sentimens.

Concerts. Quest-ce qne Pon admire quelquefo'is
jusqu’à Pextase dans les grands concerts, I. P.
2.38 & suiv. Description qu’en fait Séneque t
id. 139 &ssuiv. Voy. Discordance, Musque.

Çondefcendance. Voy. Homme.

Condition. II n’y a aucune condition qui n’ait
son decorum propre , II. P. 91. Preuves, id.
52. & suiv. 94,95 & stiiv. Pourpasser d’une
condition à une autre, il faut imiter la na-
ture dans ses métamorphoses , id. 1 o j. Voy»
Bienséance.

Çonditions. On découvre par toute la terre une
étonnante inégalité dans les conditions hu-
maines, I. P. 77. Cette inégalité est une suite
nécessiire de Pétat présent de la nature hu-
maine,preuve,ii/. 78 & suiv. L’ordrecivi! 8c
politique remplace,par i’équité desloix,l’éga-
lité des conditions. id. S î.Voy. Etats, Eoix,
Partie II. F f
loading ...