André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 348
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0356
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0356
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
g'4* T i B i E

L.

T

J-jaideur. Lesparuresfîéentmalavech

taideur , I. P. ,34.

Lanvy sle P. ) Voy. Arnour propre.

Législateurs. 1! fàüt mettre les premiers Lé-
gîslateurs à la tête des Amateurs du Beau ,
& cornmencer par celui des-Hébreux , I. P.
407 & suiv. Voy. République. Dieu a inC
piré des Légissateurs pour donner des Loix
aux peuples, II. P. 141.

’Lettres. Auj'Ourd’luii, dans la République des
Lettres, on ne voit plus que des Ouvrages-
de pieces rapportëes, I. P. 149.

Lïbéralitè. La libéralité , dans le systême d’E-
picure , a un intérêt comme toiites nos au«
îres affestions , II. P. 309. & suiv. La ruine
de la libéralité ert'traîne celle de la recon-
noiiTance , id 314 & suiv.

Loix. Avant quffl y eufnn' ordre établi par les
Loix , quelle étoit la face du rnonde, I. P.
81 & suiv. Les Loix font lùccéder la sutbor-
dination à l’indépendance id. 81 & suiy.
Voy. Etats.

Loi des douçe Tables. Pourquoi dressée, II. P.
413. Voy. Légijlateurs.

Lully , célebre Musicien , I. P. ry3- II. P. 44,

Lumiere ( la ) est la reine & la mere des cou--
leurs , I. P. •> 3. Elle embellit tout} id. 24,
Voy. Peinture.

Lycurgue.Voy. au mot République,-
loading ...