André, Yves Marie  
Essai Sur Le Beau (Band 2) — Paris, 1763 [Cicognara Nr. 1055B]

Seite: 364
DOI Seite: 10.11588/diglit.28207#0372
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/andre1763bd2/0372
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ïa T A B L E

Terre. Par qui la premiere melïire de la terrfe
a été pnse marhématiquement, II. P. izi
& lûiv. Voy. Socrate.

Théâtre. Voy. Asleur.

Tonnerre ( le ) est regardé comme une basse
dominante, I. P. j 70.

Tons. Division des tons en majeurs Sc en mt.
neurs, I. P. 1 g6 : ea demi-tons majeurs, 5c
en demi-tons mineurs , id. 187. Voy. Mu-
sique, Sons harmoniques.

Tour d’esprit. Les hommes qui réfléchissent
ayant à peu près les mêmes pensées sur les
mêmes sujets , il n’y a que le Tour q.ii les
distingue , I. P. 143. Sc (uiv. Chaque l’euple
àsonTourd’espritpropre , id. 144. Mais en
quoi consiste la beauté de ceTour d’esprit,
id. 14 5 & suiv.

Tyrans. Pourquoi dètestons-nous les Rois ty-
r.ins, les Ministres brouiilons , 5c les gens
de parti 5c de cabale, I. P, 100.

V.

V, r n. Vov. Coul urs.

Vérite. On cherche la vérité dans une Tiéce
d’esprit, I. P. 119. Pourquoi, no. Ilya
certaines matieres délicates où la vérité ne
doit jamais paroître que voilée , I. P. 140.

Vertu. Dans la pratique de la vertu , le trop est
plus choquant que le trop peu , II. P. 33 5c
siiiv. F.xemples , 34 & suiv. Le nom de Ver-
su a deux significations différentes, II, P, ie
loading ...