Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 3v
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0006
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Liure d'architecture

vnzc toises quatre pieds: excédant celuy de France de deux cents vnze toises quatre
picds,qui est cet arpent duquel touts les b astimen t s de ce liure son t mesurez.

En autres endroits,commc en la BcausTe, la perche contient vingt & deux pieds de
long, & vingt & deux pieds de large, qui multipliez, font quatre cents quatre vingts
quatre pieds quarrez, reuenant la perche à treize toises seize pieds quarrez, & l'arpent
à treize cents quarante & quatre toises seize pieds.

Parles susdittes mesures, & sélon la perche du lieu,on peut sçauoir au vfay le con-
tenu de l'aire du logis, pourpris d'iceluy, ses iardinages, & terres qui en dépendent^
aussi la quantité desvuidanges pour caues,fosses àpriuez,fosTez de l'enceinte du logis,
&cognoistre la quantité des toises cubes, comme dit est cy desTus. ♦

Le tonneau de chaux contient deux poinçons.
Les trois poinçons font deux muids, reuenant a vn tonneau & demy.
Mais par ce que la chaux qui est faitte de pierre dure est la meilleure, faisân t & ren-
dant beaucoup plus de besongne que celle qui est faitte de pierre tendre, & qu'elle
sousîre que l'on y mésie d'auantagede sablonqu'à la dernière :Consîderé aussi qu'il
y a du sablon qui amaigrit & vse de chaux plus l'vn que l'autre,comme celuy de riuic-
re, qui est plus ardant que celuy desablôniere: A ceste cause il est tres-necessaire que le
maçon y ait grande consideration : & principalement à bien faire mésier ensemble
ladite chaux & sablon:& nonobstant telles diucrsnez,ien'ay laisse d'auallucrauplus
présduvray,combienilpeutentrerdesdittcsmaticresen chacune des toises de ma-
çonnerie cy dessbus specifices. Le moyen le plus ordinaire pour assembler lesdittcs
matières est par tombereaux, lesquels toutefoisne sont par-tout égaux, ains tiennent
plus ou moins,selon principalemét qu'ils vont prés ou loing querir lesdittes piatieres,
& aussi selô la force des cheuaux qui les tirent. Ce ncâtmoins ie n'ay laisse scmblablc-
ment de faire vn estat delà quatité qu'il en faudroit pour les cpcsTeurs de chacune des
toises de maçôneric qui ensuiuét,& ce parles plus petits, & ceux qui tiennét le moins.
Pour faire vne toise de mur d'vn pied & demi d'epesfeur, faut la tierce partie d'vn
poinçon de chaux, trois tombereaux de sablon, & cinq tombereaux de moillon, ou
bloccage.

Pour la toise de mur de deux pieds d epesTeur,faut vn demi poinçon de chaux, peu
moins,auec quatre tombereaux de sàble,&sept de moillon,ou bloccage, peu moins.
Pour latoisc de mur de trois pieds d'espesseur, faut les deux tiers dVn poinçon de
chaux, auec six tombereaux de sable, &dix tombereaux de moillon ou bloccage.

Pour la toisede mur d'vne toise d'epesseur, faut vn poinçon &vn tiers de-chaux,
douze tombereaux de sable,& vingt tombereaux de moillon, ou bloccage.

Sachant le prix de la chaux,sable,& moillon, on peut facilement iugerà combien
reuient la toise sélon son cpesseur,y comprenant les iournees des maçons & aides.

Et est ànoter, que toute muraille faitte de caillou au lieu de bloccage , doit estre
plus epesse, par ce que le caillou ne se lie si bien du commencement auec la chaux, à
cause de sa rotondité, que fait le moillon : & ayant son espesseur suffisante, la maçon-
nerie en est fort bonne & durable.

Pour faire vne toise quarree de maçonnerie, dont la face de deuant soitde pierre de
taille, le derrière c siant garni de moillon, faut quarante & huic~t pieds de pierre, à sça-
uoir quatre pierres à chacune assize,chacunedesquelles aura deux pieds de longrdeux
d'icellcs seront en face,les deux autres en bouttices entre-deux pour faire la liaison du
mur j lesdittes pierres estans d'vn pied de hauteur : il y aurasix asïises à la toise,qui fe-
ront les quarante huicl: pieds cy desTus.

Pour faire vne toisede maçonnerie de pierre de taille parpeine de deux pieds d'e-
pesseur, comme quclquesfois il est neccsTaire, & principalement aux tremeaux,il faut
soixante& douze pieds de pierre à la toise. .^ *

Pour faire vne toise demurdebricque,d'vnpiedd'epesrcur,ayantlibricquchuid

poulces
loading ...