Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 5v
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0010
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Liure d'arehîte&urc
Tonte la maçonnerie de !a balte court , àuec !es éleuations des clohures régnantes
au tour le heu de dix à vnze pieds de haut au dehus des tailuts,&les deux petits corps
de logis(hors mis !es contrelcarpes,qui régnent entour le fbhe par le dehors,; & dont
ie ne fay mention, &aulh qu'il nbstbcloin y Dire la delpence) renient à hx cents
soixante &dixtoiles.
Toutclamaçonnerie du logisduSeigneur (àcompter dupied du fondement ini-
ques à Ion entablement,(ept toiles & demie, rabatant le mur, du tallut, du colté du
foliejacompté) renient a hx cents trente toiles.
Les voultcs des cÆces& caues,reuiennent à lbixante& quinze toi&s.
Pour le regard du paué des oÆces,il ne Dudrapauer que la cuiime,dont ie n en fay
point de calcul.
Le carrelage des trois eltages, renient à cent cinquante toiles.
A chacu eitage y a quatorze croilées,qui. sont vingt &huit pour les denx:toutefbis
ce ne lerôt que feneltres lans mdneaudes chaliis y posez lerôtles croileef de paneaux.
Dixlept petites lucarnes, & dixleptpetitesvcu es en glacis, pour l'eltage desoÆ-
ces& caues.
La couuerture du logis du Seigneur renient a lept vingts toiles.
La couuerture de tour te logis de la balle court reuientàdeux cents trente toiles.
A chacun eitage ii y a deux chemin ees,vnc à chacune chambre, & point aux gar-
derobbes,qui Dnthx pour les trois eltages,&vne àl'eltage des olhces. -
Il y aura en tout le logis du Seigneur quarante huisseries ouenuiron, & quinze
grandes que petites à la balle court.
Il y a à chacun eitage hx trauees,& deux poultres, lans les petites dupetit corps du
milieu, &les combies.
Les trois petits pauillons des coings seruent de delenle, & le couuriront de pierre
de taillcjen forme pyramidale,comme apparoit par le delîeing de ieleuatiom
H.
E deHeindemonArevnemaûedebaAimentdallez legere ordonnance^
n'avàt qu'va eitage manable,lequel eh éleué du rez de terre de cinq à hx
pieds : & délions le pourra faire quelques caues, ou celicrs, cômele pre-
mier plan le hgure : la court sera lur le deuant, & le iardin Dr le derrière.
Le contenu de la court & baltiment,non comprinsleiardin, a de largeur vingt &
deux toiles,sur vingt & trois de profondeur, qui font en superheie cinq cens hx toi-
ses,qui valent demi arpent,moins quatre toiles & demie,ou enuiron.
De la court on montera quatre ou cinq pieds pour venir à vne terrace fermée de
trois coïtez de bastimét,& sur le deuàt de la court,d'vn appuy de troispieds de haut.
D'icelle terrace faut derechef monter quelques deux pieds pour entrer par deux
coings es cômoditez d'iceluy eitage,lelquehes sont vne ialle,vn cabinet, & vn lerre-
nappe. Du coite dextre d'icelle lalle elt vne chambre auec la garderobbe, cabinet &
priué : de l'autre coite senc(tre,elt vne cuihne,!e gardemangerj'elcallier, vne cham-
bre,!^ garderobbe,& vn cabinet. Au dellus sont gaHetas,ou greniers.
Des deux coïtez du baltiment, sont deux allées pour palscrdelacourt au iardin,
Drrnces du colté d'icelle par deux portes,au dclsus desquelles aush Dr vne partie des
allées, (ont prins deux cabinets, vn de chacun colté, qui lont ceux dont nous auons
par cy deuant dit,qui lerucnt pour les chambres.
Dans la court, du colté de l'entrce à dextre & à DneArc, sont deux petits corps
d'holtcl. de legere ordonnance: Tvn. pour lcruir àescuries,sautrepourvne petite
chambre & garderobbe.
Pareti lement és deux coïtez de la court,tant à dextre qu'à leneltrc, le plàteront hx
arbres,qui seront douze pour les deux coïtez,& feront monltre comme deux petites
.S. . terra-
loading ...