Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 6r
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0011
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Pour les champs- d
terraccs redondantes du grand corps aux deux petits Aricdeuant,^ Apoutron^.
iceües terraces eieuer du rezdela court d va demy pied,& les pauer de pierre , & se-
ront couuertes des Aeiiics des arbres : vous verrez comme ii e A dcsAigne pd ie pian
durezdechauiAedeiacourt,quiAitapresicAdiietdeAne!euation.
Toute ia maçonnerie decebaAiment(aprendre du pied du fondement iùsques
au deüùs de ientabiement quatre toiAs & demie,non comprins ies murs des cioAm-
res,ains Auiemcnt les deux petits pauiüons ioignans le corps) renient à quatre cents
cinquante toises.
La maçonnerie de ia cio Aurc de toute !a court iusqucs au iardin,& des deux petits
corps sur !c douant, reuient à Apt vingt dix toises.
Le carreiage de i'eshge & du gaiietas,cn greniers,reuient à Hx vingt dix toises.
La couuerture de tout ie baAiment, auec les deux cabinets contiens en dosme,té^
nient à sept vingts hx toises.
Hyavnze croiAes auec neuf, que demies que baAardes.
Plus quinze trauees tant grandes que petites,& ne sont ies garderobbes comptées
que pour vne : mais ia (aile pour quatre : pius ies combies à i aduenant.
Ii n'y a en tout ce baAtment que quatre cheminées, vne pour iasaüe,deux aux
deux chambres,&vneàiacuismc,qui n'en voudroit faire au gaüetas pour Aruirde
chambres en heu de greniers.
Pius vingt huidcrics.
La couuerture des deux petits corps de deuant,renient à cinquante toises.
Pius vne cheminee ài'vn des petits corps,auec quatre huisArics,& six petites
Ares, & quatre petites lucarnes.
IIL
E desAin demon Are vne cio Aure ou pourpris,dans lequel eÀ a As vn lo-
gis Aigncuriai,& sur ie derrière d'iceiuy vn iardin, & au deuant vne basA
court: iaqueüc,comprins As commoditez,a trente cinq toises de iarge,&
vingt de profondeur, qui font Apt cens toiAs en superheie. Le Agis Ai-
gneuriai contient,tant en A court qu'aux baAiméts, vnze toi As de targe, & quatorze
de profondeur,qui Ant Apc vingts quatorze toiAs enAiperhcie. Leîardin a trente
& quatre toi As de large, &dixsept dcproAndeur,qui Ant cinq cens Aixante &
dixhuid toiAs plaines,qui eA en tout quatorze cens trente & deux toiAs, qui valent
cinq quartiers,& quatre cordes de terre,queique peu moins.
A l'entour de ia ctoAure regne vn terraut d'vnzc pieds de large,excepte qu'es deux
coAcz du Agis du Seigneur Ant deux places pius grandesj'vne à dextre, Autre à A-
neAre: dans lesqueilcs A pourront pratiquer deux petits Arts d arbres de cyprez,ou
de lauriers : au miiicu d'iceux queique tabie,pour touAours redre ie iieu pius aggrca-
Me &p)ai(ant. A Aut ailerencesdcuxpiaccs paria court du Seigneur. Tout ie ter-
raut régnant entour ie clos eA Armé d'vn foiA de trois ou quatre toiAs, Aion la vo^
Ante du Seigneur.
L'entreedu iogiseApariabaiAcourt,àiaquelle eA lepontleuis. A dextre & Ane-
Arc d'icelie Ant Agissant pour ie mctayer,quc pour ies Aruenants, auec e Autres &
eAables pour ie beAaii : & Ar ie derrière d'iceüe,tant d'vn coAe que d'autre, Ant pa-
rciHemét deux corps de iogis,i'vn pour Aruir de grage,l'autre de presAir & Auierie.
De sentree on paAe au trauers de ia basA court pour aüer au Agis Aigneuriai, par
vne aüee pauce,ou bien piatee d'ormes d'vn coAé& d autre. Au deuat duquei eA vne
petite court où ion monte deux ou trois degrez pour y venir de ia baiA court. Et d'i-
ccÜc Aut derechef moter à vne petite terracc quatre degrez,en iaqucHe e A vn per rÔ,
pariequcionmontederechefpouraiicréscommoditezdu Agis Aigneuriai, iequel
eA compo A d'vn corps de Agis de douze toiAs de longueur, auec deux autres petits
B ijj
loading ...