Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 7r
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0013
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
t. Pour les champs* 7

dcu x estables,l'vne à dextre,l'autrc à sencstre,éleuees seulcmét de sept à huicl: pieds.
Par le dehors d'icellc sont deux allées, l'vne à dextre, l'autre à senestre, pour du rez
de la court veoir le fosse au dessus les appuis: ou bien qui voudroit pratiquer l'vne
d'icellc en deseéte par dessbus le tallut,moyénant vn arc,par lequel on feroit boire le
bestail,y gardât toutefois quelque ordre de defense,pour empeseher l'entrée à ceux
qui y voudraient nuire. Es deux codez, & outre les allées sont deux corps de logis*
l'vn seruant pour retirervnmetàyer,oulabourcur,auecestabîespourcheuaux,l'au-
tre sèruira à estables pour bestail.
En icelles sont deux petits escalliers sulpendus pour aller aux greniers.
Es deux coings d'icellc basse court,par le dehors sont deux éleuations : celle dede^
uant seruira de colombier, au bas duquel se fera vne voulteéleuee de sept à huic~t
pieds. Et en icelle place sera la laitterie,de laquelle on descouurira le long des fossez.
A l'autre coing sera pareillement en saillie vn petit fort de sept pieds dans œuure
seulement,& couuert en forme pyramidale,dont la pointe finira au coing de la clo-
sture,duquel fort on descouurira auiïi le long des fossez.

La court du Seigneur a vingt toisés en quarrérsur le costé dextre d'icelle est le logis
du Seigneur,ayant vnc terrace de deux toises de large,ou enuiron.Ioignant iceluy,il
faut monter de la court à icelle terrace parvn perron estant assis au milieu, duquel
on peut monter des deux collez. Aux deux bouts d'icelle terrace y a deux petits pa-
uillons de chacun costé,seruans pour le grand corps de montée & priué.

Le grand corps de logis est accommodé de membres desseignez sur le plan. Es
coings d'iceluy par le dehors, sont deux pauillons incigaux,seruans tantpourcom-
moditez à chacun estage,quc pour descouurir le long des foisez.

Au premier estage estat à rez de terre de la court,se pourroiét faire les officcs,& les
accômoder suiuant & corne ie le vous aydesseigné de l'autre part, auec la terre donc
cy dessus auons parlé : & faut que la terrace soit éleuee de la hauteur des voultes des
officcs,qui sera de neuf à dix pieds de haut. Au deiTous d'icellc terrace sera vnc galle-
rie à arcades,& voultee comme ie l'ay figurée à l'éleuation faite de la face de la court.
L'estage qui est au dessus,au rez de la terrace sur la gallerie, ce seront les commodi-
tez desseignees sur le plan figuré auec la basse court. Au dessus seront galletas ac-
commodez de tels membres quel'estage de dessbus. Les pauillons estans es coings,
seront éleuez d'vn estage plus que le grand corps,pour seruir aux galletas d'iceluy,&
aulïi pour donner beauté au lieu.

Le fosse sur lequel seront assïsles deux ponts où sont les entrées, est élargy endé-
mie circonférence, pour touilours donner plus de grauiré au fosse.

Le iardin (estant sur le derrière) tient tout le contenu de la longueur de la place,
qui est soixante & douze toises en quarré,auec la saillie des pauillons, dans lequel en
manière de croix, & es enuirons, sont allées plantées d'arbres, auec espailiiers sepa-
rans & rendans le iardin en quatre parties. Ausquelies se peuuent,si bon scmble, fai-
re parquets tous elgaux, ou bien les diuersificr d'ordonnances, & enrichir comme
Ion aduisera, dont s'en pourra trouucr de diuerses sortes par vnliure que n'agueres
i'ay mis en lumière. Encor que i'aye clos & fermé par mes desseings le iardin de fos-
scz,& murailles en tallut,tant du costé du iardin, que par le dehors du fosse : neant-
moins si bon semblc,lcdit iardin se peut fermer de haye, & auiïï que ie n'en fay nul
calcul ne compte au toisage.

Toute la closture du lieu,asssauoir des talluts éleuez depuis les fondsdes murailles
iusques au cordon,de deux toises & demie de haut, le tout reuient à quatre cens cin-
quante toises,non compté Iacontrescarpe,laquellese peut fermer de hayc,ou la lait-
ier sans closture,quiieroit le meilleur.

i Toute la maçonnerie,tant de la basse court que de sesclostures, ayant deux toiles
de haut,reuient à cinqcens quatre vingts dix toises.

B iij
loading ...