Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 7v
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0014
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile

Liure Aarchite&ure
Toute la maçonnerie du corps de logis du Seigneur, & de la cloAure de A cour^
aucc le pont Aparant les deux tours,rcuient à sept cens toisès.
Les voultes des oAiccs,reuicnncnt à hui&vingts dix toiles.
Le carrelage de tous les membres du Agis du Seigneur, rcuient à deux cens toiAs„
non compte celuydcsoÆces, lequel A pourra paucr principalement àlcadroAdc
la cuibne.
La couuerture de tout le logis du Seigneur,rcuient à neuf vingts dix toiles.
La couuerture de toute la balle court,reuient à trois cens cinquante toiles.
1] y a huit cheminées en tout le logis duSeigneur,&deux au logis de la balle court.
Plus dix croilees au logis duSeigneur,auec dix lucarnes au galletas, & quatorze
petites AncArcs (impies pour les pauillons,& autres places.
Plus douze trauces au logis du Seigneur,tant grandes que petites, & quatre pou A
très: douze autres trauees pour !es combles.
Il faut trente huilîerics au logis du Seigneur.
A ta balle court faut quinze petites fencAres, & autant de petits iours pour les
greniers.
Plus à ladite balle court,enuiron trente huiHcries.
V.
E baAimcnt eA vn petit logis,ayaht vnccourt suriedcuat,vn iardin der-
rière,& deux petits îardins a fruits à dextre &: à AncArc d'iceluy. Tout le
contenu du heu reuient à trois cens soixante & quatre toiAs de lupcrfi-
cie,qui font vn tiers d arpent de terre,moins demie corde,ou enuiron.
L'entrce de ce heu eApar vne court au deuant dulogis, laquelle a Aulementcinq
toiles en profondeur,^ huiéb & demie de largeur.
Le corps de logis conbAe en vn eAage, & le galletas deAus, accompagné de quatre
petits pauillons laillans es coings : chacun d'iccux a deux eAages, & vn petirgalietas
debus.
Les commoditez du logis sont,vne saite de vingt pieds de large, sur bx toiles deux
pieds de long: es angles d'icelle,lont quatre petits pauillons, lelquels entrent dedans
ledit corps de logis,qui font & rendent en partie la Aile quarree comme vne cham-
bre :& des deux coAez d'iceHc,cclbnt deux arcs,vn de chacun coAé,voulrczcn par-
quets,qui donnent beauté àla lalle par le moyen de ces renfondremens. Dans cha-
cun d'iceux arcs le Ara vnecroilec, cnlorte que le ioursetrouueradcdâsladitesallc
ou chambre des quatre coAcz.La place du lit A mettra contre Pvne des croiAes, ioi-
gnat la chemince,laquelle Ara Armée de mcnuiArie,&Aruira pour vn petit cabinet^
corne il eA bguré Ar le plan,& iraon en iccluy cabinet, entre la chemince & le liéh
Faut entendre que les deuant &dcrricred'icclle Aile ou chambre Ant pareils,&
qui voudra,d'vnc mebne lymmetric. Semblablement les renfondremens du coAe
dexrre &AneAre d'icelle Aile ArontpareAs.SouslaproAndeurd'iceuxrenAndrc-
mens,qui e A de Apt piedsachacun,yadcux palAges,vn de chacun coAe,pour aller
es commoditez des pauillons: dontPvn Aruira de montée, &d'vnpriuéderrière:
l'autre oppobte,dc cabinet : lesdeuxautres,dcgardcrobbcs.
Au Acond eAage de ladite Aile ou chambre, Aront galletas : mais les eAages des
pauillons Arôt cncoràp!anchcr,à cauAqu'iccux Ant élcuczplushautquclecorps
du millieu: & rnelme qu'au debus du Acond eAage d'iceux, Ara encor vn galletas,
auquel on ira par vn petit cAallier pratiqué àleur dcuxicbnc eAage en dcdans,com-
me b eA dcAeigné Ar le plan de Tvn.
Ce lieu c A garni d'vne petite cAurie pour quatre cheuaux,auec vne petite court &
vne petite place a Arrcr les harnois ,& coucher les valets, &cedu coAe dextre delà
court : l'autre coAe oppobte, à AneArc,eAvn Aurni! ayant pareille petite court &
loading ...