Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 7v
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0014
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Liure d'architeâure

■j

Toute la maçonnerie du corps de logis du Seigneur, & de la closture de sà courr,
aucc le pont separant les deuxtours,reuient à sept cens toisès.

Les voultes des offices,reuicnnent à huiéfc vingts dix toises.

Le carrelage de tous les membres du ltfgis du Seigneur, reuient à Jeux cens toisès,
non compté celuy des offices, lequel sè pourra paucr principalement àl'cndroitdc
lacuisine.

La couucrture de tout le logis du Scigncur,rcuient à neuf vingts dix toisès.

la couuerturc de toute la basse court,reuient à trois cens cinquante toisès.

Il y a huit cheminées en tout le logis duSeigneur,&deux au logis de la basse court.

Pius dix croisees aulogis du Seigneur, auec dix lucarnes au galletas,& quatorze
petites fenestres sîmples pour les pauiilons,& autres places.

Plus douze trauces au logis du Seigneur,tant grandes que petites, & quatre poul-
tres: douze autres trauecs pour les combles.

Il faut trente huisseries au logis du Seigneur.

A la basse court faut quinze petites fenestres, & autant de petits iours pour les
greniers.

Plus à ladite basse court,cnuiron trente huisseries.

V.

Ê bastimentcstvn petit logis,ayafatvnc court sur le deuat,vn iardin der-
rière^ deux petits iardins à frui&s à dextre & à senestre d'iceluy. Tout le
contenu du lieu reuient à trois cens soixante & quatre toises de superfi-
cic,qui font vn tiers d'arpent de terrc,moins demie cordc,ou enuiron.

L'entrée de ce lieu cstpar vnc court au deuant du logis, laquelle a seulement cinq
toisès en profondcur,&hui&:& demie de largeur.

Le corps de logis consîste en vn estage, & le galletas deslus, accompagné de quatre
petits pauilions saillans es coings : chacun d'iceux a deux estages, & vn petit galletas
dessus.

Les commoditez du logis sont,vne sàlle de vingt pieds de large, sur six toisès deux
pieds de long: es angles d'icellc,sont quatre petits pauilions, lesquels entrent dedans
ledit corps de logts,qui font & rendent en partie la sàlle quarree comme vne cham-
brc:&desdeux cqstcz d'icelle,cc sont deux arcs, vn de chacun costé,voultcz en par-
quets,qui donnent beautéàlasalle par le moyen de ces renfondremens. Dans cha-
cun d'iceux arcs sè fera vne croisèe, en sorte que le iourse trouucradcdâs ladite sàlle
ou chambre des quatre costcz.La place du lit se mettra contre Tvnc des croisees, ioi-
gnâtlachcminecjîaquellesera fermeede menuisèrie,&scruira pour vn petit cabinet,
corne il est figuré sur le plan,& iraon en iceluy cabinet, entre la cheminée & le lia:.

Faut entendre que les deuant & derrière d'icelle sàlle ou chambre sontpareiIs,&
qui voudra,d'vnc mcsmcsymmctric. Scmblablemcnt les renfondremens du coste
dextre &sèncstrc d'icelle sallc seront pareils. Sous la profondeur d'iceux renfondre-
mcns,qui est de sèpt piedsà chacun,y a deux passages,vn de chacun costé, pour aller
es commoditez des pauilions : dont l'vn seruira de montée, &d'vnpriucderrière:
l'autre oppositc.dc cabinet : les deux autrcs,dc garderobbes.

Au sécond estage de ladite sàlle ou chambre, seront galletas : mais les estages des
pauilions serôt encoràpIancher,à eausequ'iceux sont éleuez plus haut que le corps
du millicu : & mesme qu'au dessus du sécond estage d'iceux, sera cneor vn galletas,
auquel on ira par vn petit escallier pratiqué à leur deuxicsmc estage en dedans,com-
me il est desseigné sur le plan de l'vn.

Ge lieu est garni d'vnc petite eseuric pour quatre cheuaux,auec vnc petite court &
vne petite place à serrer les harn ois, & coucher les valets, & ce du costé dextre delà
court : l'autre costé opposite, àscnestre, est vn fournil ayant pareille petite court &

place
loading ...