Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 8r
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0015
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Pour les champs. S
place que la Aisdite. Outre ladite court à dextre & a Ane Arc,lont deux autres petites
places pour s'en Aruir à choscs qui A trouucront y cArencceAaires.
Du rez deia court on monte trois degrez, pour aller en vne petite terrace eAant
entre les deux saillies des deux pauillons de deuant, & ioignat le corps de logis : dont
d'icelle terrace on entre par l'vn des coïtez à vnc cuiAne, & de l'autre coite oppo Are,
à leAallier,auquel e A vn paAage pour aller àl'vn des petits iardins,& delà, au grand
iardin.
Pour aller àl autre petit iardin, faut palier par lapetitep!ace,estant ducoAede
l'eAurie.
Es deux coïtez du grand iardin, vers 1 entree, entre les saillies des petits pauillons,,
sont deux berceaux de galleries Agurez au dcsscin,dont sentrec dudit iardin le trou-
ue lousl'vne d'icelles.
Tout le contenu de la maçonnerie, tant du logis que des clostures& membres y
enclos,reuient à quatre cens quatre vingts toiles.
Le carrelage detoutlelogis,rcuientàquatre vingts dix toiles.
Il y a neuf chemineespour tout.
Il y a cinq croiAcs auec huidt demies pour les quatre petits pauillons, & cinq lu-
carnes pour le galletas du corps du millieu, & quatre petites pour les quatre petits
pauillons.
La couuerture du logis du Seigneur,reuicnt à cent dix toiles.
La couuerture de leicurie, du fournil & des petites places, reuient à lbixante&
dix toiles.
Il y a neuf trauces au logis du Seigneur, tant grandes que petites,auec deux pou A
tres. Plus neuf trauecs aux cobles. Ans les deux petits combles prochains de leicurie,
&du fournil.
Il y a, tant au logis du Seigneur qu a la balle court,trente huiRerics, ou enuiron,
VI.
E baAiment cA a Aïs en vne place d'vn quarreimparfait de vingt & quatre
toiles de largeur, sur seize de profondeur La place ainsi que le plan le co-
porte, reuient à trois cents quatre vings quatre toiles en AperAcie, qui
font quelque tiers d'arpent de terre, & vne corde ou cnuiron,non com-
pris les folsez circuilants en tous les angles,le deAeingdu plan.
Le principal de ce baAiment, cA vn corps de logis,alhs sur le derrière de la court,
accôpagne de deux petits corps aux bouts d'iccluy,l'vn à dextre,l'autre à AneAre, R-
gurez en pauillons, à chacun delquelscAioignant vne petite gaUcric à arcades par
bas,& en terrace delsus:par lclquelles du grad corps on vient à deux autres petits pa-
rlions cAans sur le deuat de la court,alRs de coing en coing,& entre lclquels y a vne
petite gallcrie par bas,allant de l'vn à 1 autre,& au deAus vne terrace, & faisant clo-
Aurc de la court An le deuant.
Le millieu d'icclie cA deAcigne en demie circonférence,en laquelle e A l'entree du
lieu,auec sbn pontlcuis. Iceux deux pauillons lont garnis de cômoditez de Aeignccs
sur le plan. De Abus le grand corps,& pareillement au premier cAage des deux petits
pauillons,des deux coAez y seront les oArces neccAaires. Au haut de la terrace cA le
rez du premier e Aage du grand corps,auquel sont eleuez deux eAagcs, & le galletas
de Aus.Quant aux deux petits corps du rez d'icclie terrace, il n'y a qu'vne eAage, &
le galletas deAus.
Le premicreAagedcAeignéàMeuation,Artàl'eAagedes oArces,corne dit cAcy
de Aus,lequel respond à la hauteur de la terrace. Dans iceux petits corps sont coprins
les e Aalliers du grand corps, comme le dcAeing de l'elcuation le mon Arc.
Chacun cAagcd'iccluy grad corps cA accommode,aAauoir par le co Ae dextre, Je
B ni]}
loading ...