Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 10r
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0019
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
ïamps.

IQ

Pour les ch

mesmescommoditez qu'au premier estage.

Les petits pauillons excédent en hauteurlecorpsdelogisdequelquetoifêjbdur
en icelle hauteur gaigner plus aisément les cômoditez \ pour seruir aux membres dii
gallètas. Et pour le regard des trois pauillohsoùn'estrescallierjilse peut faire en leur
deuxiesme estage, quelques petites montées contre les murs en certain endroit, de
quelque deux pieds de large, pour monter de leur deuxiesme estage au troifîcsme
qui seroientengalletas,ausquels il y auroit quelques petites eommoditez potirle-
dit estage : ou bien ne voulant faire ausditspauillons que deux estages,le deuxiesme
se peut faire envoulte lambrisseesurlacharpenterie.

Au deUant d'iceluy logis est vne petite terrace entre les deux pauillons,sur la lar-
geurde la saillie d'iceux. Au milieu de laquelle est le pont leuis, par lequel on vient
d'iceluy à vne allée fermée seulement d'vn appuy, tant du costé des iardins à frui&S
que del'estangjqu'auiTi de la basse court, qui est de trois pieds de haut du costé de
restang,assis toutefois sur vn mur portant tâllut dedans ledit estang.

Pareillement le mur faisant closture de la basse court à l'cstang, n'a que trois pieds
de haut du costé d'icelle : encores que du costé de i'estang il porte sur vn tallut,com-
rhe aussi font les deux costez du iardin*

Ceste allée est à l'entrée du pont par le dehors, & est traUersanté,àyânt quatre toi-
ses de large sur sa longUeui^au bout de laquelle,du costé de Pestang,y a vne deseente
par degrez ronds pour deseédre à l'eauë : de l'autre costé d'icelle est l'entrée à la basse
courtj&auboutde ladite allée entre le logis du métayer &leiardin à frui&s*. est vu
petit iardin pour ledit metayer,ayarit sonlogis à l'entrée de ladite basse court,lequel
ést accompagné de son fournil,&garderobbe. Sur le costé senestre estl'escurie 6c
estables pour bestes. Au milieu est la grange de dix toises de long, 6c quatre de large»
Au bout,& sur la fin de la court est vn corps de logis de pareille longueur & largeur
que la maison du métayer, &ce pourrespondreàlasymmetriedulicu. Iccluy corps;
seruira de pressoir,foullerie,& vinee,aupres duquel sera le colombier.

Le iardin principal a vingt & six toises en quarré : es quatre encogneures d'iceluyV
quatre petites tourelles de sept à huicl: pieds de large,en aucunes desquelles se pour-
ra faire quelque grotte, aux autres quelques petites gentillesses,comme fontaines,
cabinets, ou ce que bon semblera. On va àiceluy iardin parla basse court,ou bien
par vne petite poterne,qui est derrière le logis du Seigneur.

Sur le derriere,en la longueur du iardin de la basse court,& de Pestang,sont dessei-
gnees quelques allées prinses dans des prez,outre iesquelles sont vignes.

Au deuant de l'entrée du logis est vne allée droitte, close de muraille de cinq toi-
ses de large sur telle longueur qu'il semblera bon,aux costez de laquelle sont deux
iardins à frui£fcs.

Toutes les murailles & clostures, tant du iardin, de la basse court,du tallut,esta-»
blés, granges,que les quatre petites tours ditiardin, le tout de ce rcuient à sept cens .
toises de muraille,les Vnes fortes,les autres foibles*

La maçonnerie de tout le corps de logis du Seigneur (prenant deux toises au dc£-,
sous du cordon,iusques au fond) reuient à trois cens soixante toises.

Le carrelage des deux estages, auec la petite terrace sur le deuant, reuient à cent
toiles.

La coUuertUre,tât du corps que des quatre petits pauillôs, reuiét à cent dix toises*,

En tout le logis sont seulement sept cheminées* ... '

Six croisees au grand corps* ,

Audit grand corps sîx lucarnes,

Huict fenestres bastardes aux quatre petits pauillons.

Quatre petites fenestres en lucarnes aux quatre petits pauillons.

Trois trauees pour le corps au premier estage,auec vne poultre.

i
loading ...