Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 11r
DOI Seite: Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0021
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen Nutzung / Bestellung
facsimile
Pour !es champs. ïî
Lacaué&caüeauxseveuîteront: maissacuiCne & fourni!, auec ses places pro-
chaines ne seront point voustees,ains psanchees qui voudra,&comme mesme i en ay
faitsecascuL
Tout se badiment reuient à cinq cents quatre vingts codes de musaiiüe.
Les voustes des caues & eau eaux à trente toises.
Le carresage de tout se sogis à cent quarante toises: non comprins la retrace. !a-
quesse se panera,& n en fa y point de cascus.
Sept incarnes & dx petites en ouase.
Sept croisees auec quatre demies pour se sogis du Seigneur, & vingt, tantfenc-
dresbadardes, que petites sucames,pour sa basse court.
Dixsept trauees grandes que petites,sans ses combles du gassetas
Six poustres pourles deux edages bas.
Deux cents sbixante & dix codes de couuerture,comprins le colombien
Huit eheminees pour ses trois edages.
T rente hudsenes pour le sogis du Seigneur,grandes que petites,& dix pour !a ba.L
dcoure.
XI.
E badiment ed ashs dans vn quadrangse de trente & vne toise de Margeur,
sur vingt & huit de profondeur,qui font huit cents sbixate & huit toises
de superdeie, qui sont trois quartiers, trois cordes de terre ^ ou enuiron:
non comprins ses quatre forts sardants dans ie fbsfe de deux codes de cha-
cun ced&
Le badiment edœndmitde quatre corps de sogis fermans !a court, saqueHea,
Jixhuit toises & demie de largeur, sur douze & demie de profondeur. Es quatre
coings du badiment,sont quatre tours saidantes outre se corps de deux toises,qui e A
!e diamètre du dedans de chacune dlceüestours.A Tentent du sogis ed vn terrant^
ou tcrrace de trois codes de large,ou enuirondur se bord duquel edvne haye de trois
ou quatre pieds de sarge,asdse sur sa (cime du tadut,!eques ed de terre.
Le premier corps de ce badiment, fàisànt sa face du deuant, ed ordonné de deux
pauissons,& vne gasierie entre deux. Au misieu diccsse ed f entree. Icesse gaderie ed
à arcades &voustee: au dessus edvne tcrrace. Chacun d'iceux pauissons (qui sont
deux corps de sogis) ed éseué de deux edages, & se gassetas dessus :au deslbus par bas
cesbntcesiers.
Le grand corps principa! ed pareiisement éseué de deux edages, & se gassetas dei-
sus : au dessous par bas ce sont offices.
Les deux corps edats à dextre & a senedre de sa courront chacun de sargeur deux
toises dans ceuure seulement, éseuez du rez de sa court d'vn edage,& se gassetas ded-
susdvnseruantdegasseriepsanchee à arcades par se deuant sur sa court:au dessus
d'icetse edvne gasserie en gassetas,auec sucarnesd'autre corps opposite ed de pareis-
se sargeur, & hauteur, dans scque! se peut prendre quesques commoditez necessai-
res pour vn sogis: sous iceux deux corps ned beibing y faire osfices, ains ce seront
caues.
Tous les corps dudit sogis sont accommodez de membres desseignez sur se pian.
Esdeuxangsesdcsacourcfaisantssesquierre du sogis principas, &des petits logis„
sont deux eseassiers accommodants tant se grand sogis que ses petits.
Pour se regard des courtines & forts,assis ésencoigneures,i enten que ce ne sbient
que terraux,ne pareissemét sesfbrts,aux boutsdcsquess se peut faire vne haye fbrte de
trois ou quatre pieds d espesseurjaquesle edant psantee, en peu de temps ses lettons
diccsse ie pourront sier & cntresacers.es vas dans ses autres auec aide : de sbrte qu en
trois ou quatre ans d fera vne haye^ou espaUier audi fort que muraiüe,& régnera cet
loading ...