Androuet DuCerceau, Jacques
Livre D'Architectvre de Iaques Androuet, du Cerceau: Avqvel Sont Contenves Diverses Ordonnances De Plants Et éléuations de bastiments pour Seigneurs, Gentilshommes, & autres qui voudront bastir aux champs ... — Paris, 1615

Seite: 11v
Zitierlink: i
http://digi.ub.uni-heidelberg.de/diglit/androuet1615/0022
Lizenz: Creative Commons - Namensnennung - Weitergabe unter gleichen Bedingungen
facsimile
Liurc cTarchite<Shire

espallierpartouteslescourtincs,&ài*entourdesforts rEtfaiît laisscr clcucr la haye^
ou espallicr de quatre ou cinq pieds de haut, & au trauers y faire & prattiquer quel-
ques petites canonnières pour descouurir au long des courtines. I'ay fait & déclaré
cette maniere,pour ceux qui n'ont la volonté ou pouuoir de faire les frais qu'il con-
uient pour faire les clostures & defences de maçonnerie.

La maçonnerie de tout ce bastiment, prenant vne toise de fondement sous les ca^
ues & osfices,reuient à dixsept cents cinquante toisès.

Les voultes sous le grand corps seruants d'osfices, auec les voultcs des tours & des
deux caues,reuiennentà huit vingts dix toiles.

Le carrelage de tous les estages dudit logis, reuiét à quatre ces quatre viats toiles.

Il y a en tout le logis vingt & sîx cheminées.

La couuerture,tant du grand corps que des quatre tours & des deux pauillons de
deuât,& pareillement des deux petits corps des deux costez de la court, le tout reuiét
à trois cents soixante & dix toiles.

Au grand corps de logis de derrière, au premier estage sont treize croisècs, & au
deuxicsme quatorze.

Quatorze lucarnesau galletas.

Pi us aux deux pauillons de deuant,à chacun premier estage, sont huit fenestres,^
au dcuxiesme estage autant, auec deux moyennespour les deux montées, aussi huit
petites lucarnes pour leur galletas,& deux autres pour les montées.

A ussi quelque trente petites fenestres, tant es deux petits corps qu'es tours , dont
aucunes sont en petites lucarnes.

Pour le regard des rrauecs,il y en a vnze à chacun estage du grand corps de derric-
re,auec cinq pou!tres,qui sont vingt & deux trauees & dix poultres, sans les cobles.

Les deux pauillons sur le deuant, ont chacun deux estages sans les combles,& cc-
liers au dessous.Et à chacun dcsdits estages trois trauees & vne poultre, qui est pour
chacun pauilion deux poultres & fîx trauecs:& pour lesdeux ensemble,qùatrepoul-
tres & douze trauees. '

Les deux petits corps n'auront qu'vne trauec, chacune desquelles régnera depuis
les pauillons de deuant iusqucs aux corps de derrière, & leur comble dessus.

A chacune des quatre tours y aura trois estages, à chacun d'iceux deux trauees,
qui seront pour les quatre,huit trauees,auec les dosmes dessus.

Au premier estage de tous les quatre corps & tours,y aura tréte& deux huisTeries,
au deuxiesme, vingt & neuf, & ju galletas vingt & deux, & vingt aux osfices, caues,
& cellers,qui seront en nombre cent trois,ou enuiron.

XII.

Esté place est vn quarré parallelogramc, de vingt & deux toises de lar-
geur,sur dixsept de profondeur,qui font trois cents soixante & quatorze
toises en superficie, qui est vn tiers d'arpent &vn quart de corde ou enui-
ron. Es q uatre coings d'icelle place, se feront quatre tours ou casèmattcs
qiiarrees,voukees}sai]lates d'vne toise danslc fossé.Ccs tours,oùtre ce qu'elles rédent
leiieu fortjseruixotde beaucoup decômoditezpour lelogis,&se pourront couurir
sur leurs voultcs de pierre ou bricque large, lice en forme de dosme,pour mieux re-
prcsc'eer force. Au milieu de la courtine de deuat sera vne bascule seruâtdepot-leuis.
Le bastiment aura trois estages: le premier est aurez de tcrre,lcquel sèruiraà osfi-
ces & caues. Du rez de terre on monte par vn perron des deux costez, pour aller à vn
pallier ou placc,laquelle scrtpourl'escallier,& pour les cômoditez de l'cstagc. À co-
llé senestre d'iceluy escallicr,est la sàlle de vingt & quatre pieds de large sur quarâte
de long,accomodee d'vn grand cabinet,estant derrière l'escallier. Pareillemét d'vne
garderobbe auec vn autre petit cabmet,& vne petite place prinse dâs vn petit pauil-
ion,
loading ...